Apnée du sommeil / Ronflement2017-02-21T00:36:54+00:00

Apnée du sommeil / Ronflement

On estime que 60 % des hommes et 40 % des femmes âgés de 40 à 60 ans ronflent.

Lorsque survient une obstruction partielle des voies respiratoires supérieures, le palais ainsi que les tissus mous adjacents commencent à vibrer au passage de l’air, ce qui cause ce qu’on appelle un ronflement.

Chacun a entendu une autre personne ronfler au moins une fois dans sa vie. Toutefois, même si les ronflements sont un inconvénient pour le partenaire au lit, cela ne met généralement aucunement la vie en danger. Par contre, les ronflements peuvent représenter le premier signe d’un problème de santé plus grave appelé apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil survient lorsque les voies respiratoires sont entièrement obstruées pendant une courte période pendant le sommeil. L’apnée du sommeil présente un danger significatif pour la santé, car cela peut entraîner une plus haute pression sanguine, des battements cardiaques irréguliers, et possiblement une crise cardiaque ou un infarctus.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil?

L’apnée du sommeil est une maladie où un patient arrête périodiquement de respirer pendant de courts intervalles pendant son sommeil. La plupart des arrêts respiratoires durent de 10 à 30 secondes, mais certains peuvent se prolonger jusqu’à une minute ou davantage.

Dans certains cas graves d’apnée, le patient pourra arrêter de respirer jusqu’à 30 fois par minute. La fréquence et la durée des interruptions de la respiration ont un effet significatif sur la concentration (saturation) d’oxygène dans le sang. Le manque d’oxygène dans l’organisme déclenche une cascade de réactions qui en fin de compte causent le réveil afin de permettre au patient de retrouver son souffle.

Comme la durée du réveil est courte, la plupart des gens ne sont pas conscients de souffrir de l’apnée du sommeil tant que des symptômes plus importants ne se sont pas manifestés.

Symptômes de l’apnée du sommeil :

  • Difficulté à dormir
  • Ronflements, habituellement bruyants et irréguliers
  • Réveil à bout de souffle pendant la nuit
  • Bruits de suffocation pendant la nuit
  • Maux de tête le matin au réveil
  • Somnolence excessive durant la journée
  • Sommeil agité
  • Confusion, irritabilité, manque de concentration

Facteurs qui peuvent affecter l’apnée obstructive du sommeil :

  • Âge
  • Obésité
  • Consommation d’alcool et de tabac
  • Prise de médicaments/somnifères
  • Antécédents familiaux

L’apnée du sommeil est plus commune chez les hommes que les femmes, et plus courante chez les personnes plus âgées que les jeunes adultes ou les enfants. Cependant, personne n’est à l’abri de l’apnée du sommeil.

Le fait de dormir sur le dos peut également augmenter la fréquence des arrêts de la respiration. Le sommeil détend les muscles et les mâchoires. Cet effet, combiné à l’action de la gravité, tire la mâchoire inférieure et la langue vers l’arrière de la bouche, obstruant ainsi les voies respiratoires.

Une mâchoire supérieure/inférieure trop petite ou positionnée trop en arrière limite également la capacité à respirer, ce qui cause l’apnée obstructive du sommeil.

Diagnostic

Le Dr Martin, en tant qu’orthodontiste, peut vous donner certaines lignes directrices à suivre afin de faire face à l’apnée du sommeil. Toutefois, l’apnée du sommeil est un problème médical, et le diagnostic doit être posé par un médecin spécialiste, tel un oto-rhino-laryngologiste ou un pneumologue (spécialiste des poumons).
Comment traite-t-on l’apnée du sommeil?

Les options de traitement varient grandement selon la gravité du problème et la cause de l’obstruction. Dans les cas légers d’apnée du sommeil, l’oto-rhino-laryngologiste pourra suggérer un régime afin de diminuer le poids corporel, de réduire la consommation d’alcool (en particulier avant d’aller au lit) et de limiter la quantité de médicaments consommés.

Dans certains cas, on pourra employer un appareil buccal afin de positionner la bouche, les mâchoires et la langue de façon à élargir les voies respiratoires pour permettre un meilleur passage de l’air. Si la cause de l’apnée du sommeil est une présence excessive de tissus mous, le spécialiste pourra suggérer d’enlever de tels tissus à partir du palais afin de faciliter le déplacement de l’air.

La norme actuelle pour le traitement de l’apnée du sommeil est la ventilation par pression positive continue (CPAP-Continuous Positive Air Pressure). Le CPAP consiste à porter sur le nez et la bouche un masque qui est branché à un compresseur à air. Le compresseur force l’air dans les voies respiratoires étroites ou obstruées, libérant le passage pour un échange d’air adéquat.

Malgré le fait que la ventilation par pression positive continue est très efficace pour réduire l’apnée du sommeil, voire l’éliminer, un certain nombre de patients ne peuvent avoir recours au CPAP ou encore décident de pas recourir à cette technique. Ces patients peuvent être des candidats à une chirurgie des mâchoires en plus du traitement orthodontique.

On recommandera la chirurgie des mâchoires en parallèle à un traitement orthodontique aux patients qui ne peuvent porter un appareil CPAP ou à ceux qui ne désirent pas porter un tel appareil, aux patients qui n’ont pas pu bénéficier d’une amélioration de leur état à la suite d’un traitement par ventilation par pression positive continue, ou encore aux personnes dont l’apnée du sommeil est grave. La chirurgie des mâchoires consiste à avancer vers l’avant les mâchoires supérieure et inférieure tout en déplaçant conjointement vers l’avant les tissus mous du palais ainsi que la langue. Cette opération libère les voies respiratoires et améliore le passage pour faciliter les échanges d’air.

La clinique Dr. Martin Braces a eu la possibilité d’aider de nombreux patients souffrant d’apnée du sommeil. Nous avons pu améliorer considérablement leur qualité de vie, et ce, à notre plus grande joie. Nos patients qui ont été traités pour l’apnée du sommeil nous disent régulièrement :

« Je suis finalement la même personne que j’étais il y a vingt ans : enjoué, énergique et, ce qui est encore plus important, en bonne santé! »